LA JANELA

J


SALADE est le nom que Vittoria Cavazzoni et Déborah Gaugerenques ont choisi pour leur revue, dont c'est le deuxième numéro. C'est parce qu'elles veulent y accueillir tous les goûts des langues. L'objet est beau, pèse dans un papier à croquis épais les mots de personnes inconnues les unes aux autres : Mischa Foster Poole, Florentine Kehm, Matt Bryden, Jasmin Manseau Khan, Hélène Laforest, Jeanne Miromensil, Anton Mozziconacci, et moi. Mon poème s'appelle "basalte" et parle des résidus de mon enfance. Anaïs Lacombe lui offre une illustration légère comme des cendres. Merci pour ce joli travail ! Vous trouverez SALADE ici.


SALADE est le nom que Vittoria Cavazzoni et Déborah Gaugerenques ont choisi pour leur revue, dont c'est le deuxième numéro. C'est parce qu'elles veulent y accueillir tous les goûts des langues. L'objet est beau, pèse dans un papier à croquis épais les mots de personnes inconnues les unes aux autres : Mischa Foster Poole, Florentine Kehm, Matt Bryden, Jasmin Manseau Khan, Hélène Laforest, Jeanne Miromensil, Anton Mozziconacci, et moi. Mon poème s'appelle "basalte" et parle des résidus de mon enfance. Anaïs Lacombe lui offre une illustration légère comme des cendres. Merci pour ce joli travail ! Vous trouverez SALADE ici.