LA JANELA + ×


Ici, ce n'est pas à proprement parler un carnet, mais il y a la recherche d'une écriture. Voici d'abord certaines images que j'ai reliées à cette proposition : une formation d'oiseaux, puis des nuages criblés de flèches, issus du travail de Jacqueline Salmon, enfin, un diagramme de la constellation d'Orion extrait du Sidereus Nuncius. C'est en lisant l'essai de Kenneth Goldsmith "l'écriture sans écriture" que j'ai entrepris, comme un exercice, la visite obsessionnelle, jour après jour, de la même page d'un grand quotidien. Je l'ai restituée sous forme d'une série de captures d'écran dont j'ai ensuite isolé tout le langage. En transformant les mots en espèces de vecteurs, j'ai obtenu une représentation pseudo-mathématique, qui semblait répondre à la recherche d'une écriture au-dessus de toutes ces écritures saturant l'écran d'ordinateur. Elle devient même une sorte de flux. Pour l'anecdote, le diagramme de la constellation d'Orion est extrait du Pinterest de la NASA... Pour le contexte, je me suis lancée dans cette idée infernale pendant le premier confinement.


Ici, ce n'est pas à proprement parler un carnet, mais il y a la recherche d'une écriture. Voici d'abord certaines images que j'ai reliées à cette proposition : une formation d'oiseaux, puis des nuages criblés de flèches, issus du travail de Jacqueline Salmon, enfin, un diagramme de la constellation d'Orion extrait du Sidereus Nuncius. C'est en lisant l'essai de Kenneth Goldsmith "l'écriture sans écriture" que j'ai entrepris, comme un exercice, la visite obsessionnelle, jour après jour, de la même page d'un grand quotidien. Je l'ai restituée sous forme d'une série de captures d'écran dont j'ai ensuite isolé tout le langage. En transformant les mots en espèces de vecteurs, j'ai obtenu une représentation pseudo-mathématique, qui semblait répondre à la recherche d'une écriture au-dessus de toutes ces écritures saturant l'écran d'ordinateur. Elle devient même une sorte de flux. Pour l'anecdote, le diagramme de la constellation d'Orion est extrait du Pinterest de la NASA... Pour le contexte, je me suis lancée dans cette idée infernale pendant le premier confinement.


Ici, ce n'est pas à proprement parler un carnet, mais il y a la recherche d'une écriture. Voici d'abord certaines images que j'ai reliées à cette proposition : une formation d'oiseaux, puis des nuages criblés de flèches, issus du travail de Jacqueline Salmon, enfin, un diagramme de la constellation d'Orion extrait du Sidereus Nuncius. C'est en lisant l'essai de Kenneth Goldsmith "l'écriture sans écriture" que j'ai entrepris, comme un exercice, la visite obsessionnelle, jour après jour, de la même page d'un grand quotidien. Je l'ai restituée sous forme d'une série de captures d'écran dont j'ai ensuite isolé tout le langage. En transformant les mots en espèces de vecteurs, j'ai obtenu une représentation pseudo-mathématique, qui semblait répondre à la recherche d'une écriture au-dessus de toutes ces écritures saturant l'écran d'ordinateur. Elle devient même une sorte de flux. Pour l'anecdote, le diagramme de la constellation d'Orion est extrait du Pinterest de la NASA... Pour le contexte, je me suis lancée dans cette idée infernale pendant le premier confinement.


Ici, ce n'est pas à proprement parler un carnet, mais il y a la recherche d'une écriture. Voici d'abord certaines images que j'ai reliées à cette proposition : une formation d'oiseaux, puis des nuages criblés de flèches, issus du travail de Jacqueline Salmon, enfin, un diagramme de la constellation d'Orion extrait du Sidereus Nuncius. C'est en lisant l'essai de Kenneth Goldsmith "l'écriture sans écriture" que j'ai entrepris, comme un exercice, la visite obsessionnelle, jour après jour, de la même page d'un grand quotidien. Je l'ai restituée sous forme d'une série de captures d'écran dont j'ai ensuite isolé tout le langage. En transformant les mots en espèces de vecteurs, j'ai obtenu une représentation pseudo-mathématique, qui semblait répondre à la recherche d'une écriture au-dessus de toutes ces écritures saturant l'écran d'ordinateur. Elle devient même une sorte de flux. Pour l'anecdote, le diagramme de la constellation d'Orion est extrait du Pinterest de la NASA... Pour le contexte, je me suis lancée dans cette idée infernale pendant le premier confinement.


Ici, ce n'est pas à proprement parler un carnet, mais il y a la recherche d'une écriture. Voici d'abord certaines images que j'ai reliées à cette proposition : une formation d'oiseaux, puis des nuages criblés de flèches, issus du travail de Jacqueline Salmon, enfin, un diagramme de la constellation d'Orion extrait du Sidereus Nuncius. C'est en lisant l'essai de Kenneth Goldsmith "l'écriture sans écriture" que j'ai entrepris, comme un exercice, la visite obsessionnelle, jour après jour, de la même page d'un grand quotidien. Je l'ai restituée sous forme d'une série de captures d'écran dont j'ai ensuite isolé tout le langage. En transformant les mots en espèces de vecteurs, j'ai obtenu une représentation pseudo-mathématique, qui semblait répondre à la recherche d'une écriture au-dessus de toutes ces écritures saturant l'écran d'ordinateur. Elle devient même une sorte de flux. Pour l'anecdote, le diagramme de la constellation d'Orion est extrait du Pinterest de la NASA... Pour le contexte, je me suis lancée dans cette idée infernale pendant le premier confinement.