LA JANELA + ×

Instituto Moreira Salles
11.2016

Une villa du quartier chic de Gavea, en bordure de la forêt de Tijuca qui vient donner une profondeur aux jardins foisonnants dessinés par Burle Marx. C'est la propriété d'un ancien ambassadeur, Walter Moreira Salles, qui a fait construire ce palais perché sur le flanc d'une colline par l'architecte Olavo Redig de Campos, entre modernisme et classicisme italien, palais qui hérite aussi des riches "casas de chacara". Après y avoir abrité un temps sa vie familiale et sociale, il en a fait le siège d'une fondation au service de l'art, l'Instituto Moreira Salles, qui constitue des expositions, organise des projections de films et possède d'importantes archives photographiques. En novembre y était présentée l'exposition "Modernidades fotograficas, 1940-1964", autour du travail des photographes José Medeiros, Thomas Farkas, Marcel Gautherot et Hans Gunter Flieg. On y trouve le modernisme d'une époque de transformation du Brésil, depuis la fascination pour la géométrie de Brasilia, jusqu'à Hans Gunter Flieg qui saisit des compositions industrielles entre catalogues commerciaux et tableaux abstraits. D'autres photographes se sont aussi lancés dans un travail documentaire et rapportent les images d'un Brésil de traditions. Ailleurs, c'est une exposition sur les sons, où des instruments actionnés par des musiciens fantômes font résonner des percussions vers l'extérieur.